TOXINE BOTULIQUE OU BOTOX
AU Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

La toxine botulique est un produit qui réduit la contraction musculaire, essentiellement au niveau du front et autour des yeux.

Le botox (Vistabel®, Bocouture®, Azzalure®) atténue les rides horizontales du front, verticales du lion et celles autour des yeux, les rides de la patte d’oie. Son utilisation permet d’obtenir ainsi un effet naturel de rajeunissement du regard qui vous donnera un aspect plus reposé !

Le médecin esthétique et anti-âge vous guidera pour déterminer les zones à traiter.

Principe de l’injection de botox

La position de chaque sourcil est due à un équilibre musculaire entre le muscle frontal (il relève les sourcils) et les muscles des sourcils (ils abaissent les sourcils et provoquent une mimique menaçante ou soucieuse).

Les rides horizontales du fronts sont dues à la contraction du muscle frontal, les rides verticales entre les sourcils (rides du lion) sont dues à la contraction des muscles des sourcils, et les rides autour des yeux (rides de la patte d’oie) sont du à la contraction du muscle de l’orbite.

Le botox permet de relâcher ces muscles en diminuant leur contraction (sans l’empêcher complètement), avec comme conséquence une atténuations de ces rides du front, du lion et de la patte d’oie.

L’injection de toxine botulique au Centre Esthétique Lyon Têt d’Or permettra de lisser la peau, ce qui donnera un aspect plus jeune par relâchement de la tension musculaire.

Objectif de l’injection de toxine botulique

Le but de la toxine botulique est de réduire les rides et ridules au repos, et surtout pas d’empêcher la contraction musculaire. On cherche donc l’atténuation des rides au repos et pas lors des mouvements de la face.

Le botox va changer l’équilibre musculaire entre le muscle du front et les muscles sourciliers afin d’avoir un visage plus reposé.

Il faut envisager le traitement avec du botox dans le temps. Au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or, le traitement sera toujours progressif en évitant toute surcorrection disgracieuse.

Contre-indications à une injection de toxine botulique

– Myasténie (maladie neuro-musculaire), certaines maladies neurologiques ;

– Problèmes de coagulation ;

– Grossesse et allaitement.

– Allergie connue à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine, ou aux aminosides (antibiotiques : Amiklin, Gentalline…).

– Prise récente d’anticoagulant, d’aspirine ou tout médicament susceptible de faire saigner.

Déroulement de l’injection de botox

Il faut venir non maquillée le jour de la consultation au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or.

Il ne faut pas avoir pris d’aspirine ou d’anti-inflammatoires qui favorisent les saignements, une semaine avant l’injection. Il faut également éviter ces traitements une semaine après l’injection.

Il s’agit de plusieurs injections avec une aiguille très fine en différents points du visage. Le traitement est quasi indolore. Au besoin, une anesthésie locale de contacte pourra être réalisée préalablement avec une crème anesthésiante de contact.

Une injection de toxine botulique ne prend que quelques minutes.

Les suites de l’injection de toxine botulique

Il ne faut pas s’allonger dans les heures qui suivront le traitement. De même qu’il ne faut pas masser le visage aux endroits où ont été réalisées les injections pendant 3-4 jours. En revanche, il faudra contracter les muscles de la mimique faciale plusieurs fois par jour, la semaine suivant l’injection, afin de faire diffuser le botox dans chaque muscle injecté.

Les activités peuvent être reprises normalement après l’injection.

Des effets indésirables secondaires peuvent parfois survenir :
– Rougeurs : aux endroits de la piqûre, elle disparaît en quelques jours.
– Bleus et gonflement : ils peuvent survenir notamment au niveau des paupières, ils disparaissent en quelques jours.
– Troubles sensitifs : le front peut paraître fixe, cartonné et insensible, ainsi que la région péri-orbitaire.
– Douleurs au niveau du visage : très rarement, des douleurs ont été décrites au niveau des zones traitées.

Le résultat attendu du traitement par toxine botulique

Le résultat apparaît vers le 3ème jour et se met en place en 10 jours environ. Les rides sont atténuées, mais ne disparaissent pas complètement, les contractions des muscles sont encore possibles mais dans une moindre mesure que normalement.

Le résultat obtenu après la première séance d’injection de botox au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or, dure entre 4 et 6 mois. Une nouvelle injection ne devra pas être envisagée avant le 5ème mois.

Afin de maintenir un résultat stable et durable dans le temps, le traitement par toxine botulique doit être renouvelé avec un intervalle de 5 à 6 mois. Le résultat peut être durable à partir de la seconde injection.

Afin d’obtenir un résultat naturel, il n’est par recommandé de faire des injections trop rapprochées, au risque d’avoir un aspect figé du visage, comme on peut parfois le voir dans les médias et les journaux. Il faut attendre au moins 4-5 mois entre chaque injection.

Si l’on ne fait une fois qu’un traitement isolé, le muscle traité retrouvera sa fonction antérieure à l’injection.

Imperfections de résultat

Elles sont le plus souvent localisées : persistance de petite ride ou de ride plus profonde, résultat asymétrique…

Rappelons que la toxine botulique atténue les rides du front, entre les sourcils et autour des yeux, mais ne les fait pas complètement disparaître. Un traitement médical complémentaire pourra être réalisé secondairement : comblement d’une ride résiduelle par une injection de produit de comblement tel que de l’acide hyaluronique, resurfaçage de la peau par peeling, laser ou dermabrasion.

Complications du botox

Elles sont très rares.

Complications locales :
– Céphalées : elles peuvent apparaître quelques heurs ou quelques jours après l’injection. Il ne faut surtout pas prendre d’aspirine pour le faire disparaître, car l’aspirine favorise le saignement et les hématomes. En cas de mal de tête, il faut prendre du paracétamol.
– Chute des sourcils : une injection trop importante de botox dans le front provoquera une ptose des sourcils. Elle se corrigera spontanément en quelques semaines.
– Ptose de la paupière supérieure : une injection trop proche de l’orbite ou un massage appuyé après l’injection peut entraîner une chute partielle de la paupière supérieure qui peut durer 4 à 8 semaines, et qui disparaîtra spontanément.
– Gêne pour sourire ou pour déglutir : une injection près des lèvres peut gêner le sourire ou entrainer des petits mouvements anormaux. Un traitement au niveau du cou peut gêner la déglutition.
– Sécheresse des yeux : du fait de la réduction de la production des larmes par les glandes lacrymales. Il existe un risque de kératite qui pourra être prévenu par des larmes artificielles chez les porteurs de lentilles.
– Contraction paradoxale d’un muscle et anomalies au niveau de la mimique : dans les jours qui suivent, les muscles injectés peuvent avoir des mouvements paradoxaux (contractions spontanées) sans gravité qui disparaîtront rapidement.

Complications générales :
Elles sont exceptionnelles : allergie (rash cutanée, urticaire), fatigue, fièvre, courbatures, nausées, vertiges, sécheresse buccale ou de la peau.

Actualités

Hydratation : la clé d’une jolie peau !

À tout âge, l’hydratation est primordiale pour la beauté de votre peau ! Une peau déshydratée multiplie les imperfections : tiraillements, ridules, plaques de sécheresse… Le Centre Esthétique Lyon Tête d’Or vous donne les clés pour une belle peau hydratée.  ...

Portrait des spécialistes du CELTO : le Dr. VITALE

Aujourd'hui nous vous proposons un nouveau rendez-vous : la présentation des spécialistes du Centre Esthétique Lyon Tête d'Or. Pour notre première interview, le Docteur Gilbert VITALE se prête au jeu ! Quel est votre parcours ? D'abord ancien interne des hôpitaux de...