Resurfaçage cutané, lissage cutané et peeling
AU Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

Les peelings utilisent des substances végétales et/ou chimiques qui sont appliqués sur la peau plus ou moins longtemps, avec des concentrations plus ou moins importantes.

Les différents peelings au Centre Esthétique Lyon Têt d’Or

En fonction de la nature de la substance, on distingue :
– Les peelings au acides de fruits : acide glycolique et acide mandélique.
– Les peelings aux acides faibles : acide lactique et acide salicylique. Ils agissement surtout au niveau des couches superficielles de l’épiderme.
– Les peelings à l’acide trichloro-acétique (TCA) : en fonction de leur concentration, ils permettront de réaliser des peeling moyens ou profonds.
– Les peelings au phénol (hydroxybenzène) et à l’huile de croton : qui permettent le plus souvent de faire des peelings profonds.

Objectif et indications d’un resurfaçage cutané par peeling au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

– Les peelings superficiels sont le plus souvent réalisés avec des acides de fruits. Ils améliorent l’éclat du teint et réalisent un véritable nettoyage de peau dermatologique. Un resurfaçage cutané superficiel a une action modérée sur les composantes du vieillissement cutané comme les fines ridules.

– Les peelings moyens sont le plus souvent réalisés à l’acide trichloro-acétique. Ils ont une action plus profonde sur les rides et les tâches cutanées. Ils permettent un véritable rajeunissement facial. Des cicatrices déprimées telles que les cicatrices d’acnéé peuvent aussi bénéficier de ces peelings qui permettent de lisser la peau et d’améliorer les irrégularités de surface

– Les peelings profonds sont réalisés avec de l’acide trichloro-acétique très concentré ou du phénol. Ils réalisent une véritable abrasion de l’épiderme, mais dont l’effet d’atténuation des rides autour des yeux et de la bouche est spectaculaire.

Déroulement d’une séance de lissage cutané par peeling au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

Avant un resurfaçage cutané par un peeling, il faudra le plus souvent préparer la peau 10 à 15 jours avant avec des lotions nettoyantes et des crèmes aux acides de fruit ou à la vitamine A.

Le plus souvent, tant pour un peeling superficiel que pour un peeling moyen, il n’y a pas besoin d’anesthésie. En revanche, une anesthésie locale ou une sédation pourront être nécessaires en cas de peeling profond.

Au cours de la séance, la peau est préalablement nettoyée. Ensuite le produit est appliqué selon un protocole (concentration, temps d’application) spécifique pour chaque type de peeling, selon l’importance du défaut à corriger, la zone à traiter, la qualité de la peau et le but recherché.

Après la séance de peeling au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

Les suites d’un lissage cutané par peeling dépendent du type de peeling et de sa profondeur.

Pour les peelings superficiels, les suites sont simples et ils peuvent être réalisés sans restriction de zone avec les consignes de protection solaire classique pendant 1 semaine au moins.

Les peelings moyens ou profonds entrainent une brulure chimique contrôlée qui détruit plus ou moins l’épiderme et la partie superficielle du derme, entrainant de la rougeur et de l’œdème. Dans ce cas, la peau devra être hydratée avec de la crème plusieurs fois par jour. La protection solaire sera indispensable pendant un mois.

Une desquamation de la peau, voire des petites croûtes, peut apparaître au bout de quelques jours, surtout après un peeling moyen. En aucun elle ne doivent être arrachées sous peine d’avoir de petites cicatrices dyschromiques.

Effets indésirables des peelings

Un resurfaçage cutané par un peeling superficiel donnent rarement des troubles pigmentaires, au contraire, ils améliorent l’éclat du teint. Cependant une poussée d’acné peut survenir après un peeling léger chez des patients qui ont la peau grasse et acnéique.

Un lissage cutané par un peeling moyen et surtout un peeling profond, peut entrainer certains effets indésirables, même s’ils sont rares en pratique :
– Hyperpigmentation : surtout sur les peaux foncées. Elle est précoce et le plus souvent transitoire. Elle est souvent due à une exposition solaire trop précoce.
– Hypopigmentation : elle est souvent définitive. Elle apparait plus rarement et plus tardivement.
– Rougeurs persistantes
– Troubles de la cicatrisation et cicatrices hypertrophiques : ces troubles sont possibles mais rares. Ils témoignent d’une destruction trop profonde, d’un grattage, d’un non-respect de la fragile réépidermisation du début de la cicatrisation, d’une infection mal ou tardivement traitée.
– Allergie : les produits utilisés peuvent parfois provoquer une allergie. Il est fondamental, pendant l’interrogatoire médical, de préciser les antécédents allergiques au médecin esthétique.

Protocole médical du resurfaçage cutané par peeling au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

Afin d’obtenir un résultat optimal, le protocole médical recommandé par notre médecin esthétique expert est de 3 à 4 séances espacée chacune de 1 mois, avec un entretient tous les 6 mois ou tous les ans.

Actualités

Hydratation : la clé d’une jolie peau !

À tout âge, l’hydratation est primordiale pour la beauté de votre peau ! Une peau déshydratée multiplie les imperfections : tiraillements, ridules, plaques de sécheresse… Le Centre Esthétique Lyon Tête d’Or vous donne les clés pour une belle peau hydratée.  ...

Portrait des spécialistes du CELTO : le Dr. VITALE

Aujourd'hui nous vous proposons un nouveau rendez-vous : la présentation des spécialistes du Centre Esthétique Lyon Tête d'Or. Pour notre première interview, le Docteur Gilbert VITALE se prête au jeu ! Quel est votre parcours ? D'abord ancien interne des hôpitaux de...