Traitement chirurgical de la perte de cheveux
AU Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

Le traitement chirurgical de la perte de cheveux au Centre Esthétique Lyon tête d’Or, a pour but de remettre des cheveux sur les zone chauves ou dégarnies afin de les re-densifier. Le traitement chirurgical ne permettra en aucun cas de stopper ou ralentir la chute des cheveux restants. C’est pourquoi il doit systématiquement être associé après et avant l’intervention, à un ou plusieurs traitement médicaux contre la chute des cheveux, afin d’entretenir et pérenniser dans le temps le résultat de l’intervention.

La micro-greffe de cheveux est devenu le traitement chirurgical de référence de l’alopécie au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or. Les autres méthodes chirurgicales telles que les lambeaux, les réductions de tonsure et les liftings du cuir chevelu, ne sont presque plus utilisées.

Les progrès dans le domaine des implants capillaires, ont été spectaculaires ces vingt dernières années. Cette méthode révolutionnaire permet d’obtenir le résultat esthétique le plus naturel possible avec des cheveux greffés qui ne tomberont pas. Elle est indiquée autant pour les femmes que pour les hommes.

S’il n’existe qu’une méthode chirurgicale, la micro-greffe capillaire, il existe par contre deux possibilités de prélèvement des greffons, la greffe de cheveux FUE ou FUT, qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

Prélèvement d’une bandelette de cuir chevelue secondairement découpée en micro-greffons ou FUT

C’est la transplantation d’unités folliculaire ou la greffe de cheveux FUT (Follicular Unit Transplantation).

La bandelette est prélevée derrière la tête, au niveau de la couronne, là ou les cheveux ne tombent jamais. Elle est immédiatement découpée en micro-greffons ou micro-implants, qui seront ensuite greffés au niveau des zones dégarnies. La zone de prélèvement sera refermée avec du fil de suture et laissera place à une fine cicatrice linéaire transversale facilement cachée par des cheveux s’ils mesurent plus de 1 cm de long.

Cette technique d’implants capillaires présente de nombreux avantage :
– Elle peut toujours être réalisée quelque soit l’étendue de la calvitie (d’un stade précoce et limité à un stade avancé et étendu) ;
– Elle permet de greffer de très nombreux cheveux, jusqu’à 4500 en une seule séance, et donc de couvrir une large surface ou plusieurs zones ;
– Elle est plus rapide que la méthode de prélèvement unitaires, très longue ;
– Elle peut être répétée plusieurs fois (2, 3 voire 4 séances), en fonction de la souplesse du cuir chevelu.

Le seul inconvénient de cette méthode est la cicatrice linéaire qu’elle laisse. Cette cicatrice est le plus souvent très discrète et aisément cachée par les cheveux lorsqu’ils mesurent plus de 1 cm de long. En cas de cicatrice visible due à son élargissement et/ou à plusieurs intervention successives, elle pourra être facilement camouflée voire disparaître grâce à des greffes unitaires et/ou une micro-dermopigmentation par tatouage.

Prélèvement de greffons unitaires ou FUE au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or

C’est l’extraction d’unités folliculaire ou la greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction).

Les greffons sont prélevé un à un au niveau de la couronne, après rasage complet d’une grande surface pour pouvoir prélevé de nombreux greffons. Le prélèvement est manuel avec un moteur rotatif ou un dispositif pneumatique, le PUNC HAIR MATIC SAFER® de la marque MEDICAMAT®. Le prélèvement peut également être semi automatisé à l’aide d’un robot ARTAS®. Chaque greffon sera ensuite greffé au niveau de la zone dégarnie. Il n’y a aucune cicatrice linéaire visible après les prélèvements.

Cette technique d’implants capillaires présente un avantage certain : les micro-cicatrices laissées par le prélèvement sont quasi invisibles à l’œil nu même si les cheveux sont très courts ;

Mais cette méthode présente également plusieurs inconvénients :
– Elle permet de ne prélever qu’un nombre limité de greffons et donc de ne couvrir qu’une surface limitée ;
– En une séance de FUE, les cheveux greffés seront moins nombreux que pour une séance de FUT, au maximum 3000 cheveux ;
– Elle est très longue à réaliser du fait de la durée du prélèvement ;
– Elle ne peut pas être répétée trop de fois, au risque d’avoir un cuir chevelu transformé en placard cicatriciel diffus au niveau de la couronne du fait des micro-prélèvements successifs.
– La nécessité de raser une grande surface du cuir chevelu, contre indique cette méthode chez la femme, d’autant que sa densité chevelue est souvent faible en cas d’alopécie.

La technique FUE est finalement indiquée :
– Dans les formes débutantes avec une surface dégarnie limitée ;
– Dans les formes avancées et étendues, après deux ou trois séances de FUT, afin de parfaire les résultats (notamment au niveau de la ligne frontale et des golfes) et de camoufler une éventuelle cicatrice de prélèvement bandelette élargie.

Déroulement de l’intervention chirurgicale et suites opératoires

Quelque soit la méthode de prélèvement utilisée, l’intervention se déroule en chirurgie ambulatoire au Centre Esthétique Lyon Tête d’Or sous anesthésie locale, avec une sortie le jour même en fin d’après midi.

Les suites classiques sont marquées par un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) du visage, dont l’importance et la durées sont variable d’un individu à l’autre. Il faudra programmer par précaution, une éviction socio-professionnelle d’environ une semaine, quelque soit la méthode de prélèvement.

Le premier shampoing doux pourra être fait au quatrième jour après l’intervention, les activités sportives pourront être reprise au bout de 1 mois.

Les petites croûtes qui se formeront sur les cheveux greffés tomberont entre 10 et 20 jours, avec ces cheveux greffés. Les nouveaux cheveux commenceront à repousser entre le quatrième et le sixième mois après l’intervention. Le résultat définitif de l’intervention ne pourra être évaluer qu’au bout de 9 à 12 mois après l’intervention.