Le Centre Esthétique Lyon Tête d’Or est spécialisé dans les soins et opérations esthétiques pour hommes et pour femmes. Aujourd’hui, rencontre avec l’équipe du CELTO ! Magali Medina y est aide-soignante depuis quatre ans. Immersion dans son quotidien !

Quel est votre rôle en tant qu’aide-soignante ?

J’accueille les patients le matin, je les installe dans leur chambre, et leur présente le fonctionnement de l’équipement et de la clinique… J’accompagne les patients jusqu’au bloc et je vérifie que les protocoles sont respectés.

Il y’a une partie un peu psychologique, car souvent les patients sont un peu stressés. Pour autant, les opérations sont bien évidemment désirées et non subies. Il peut arriver que des patients économisent pendant des années avant de venir chez nous. Ils sont donc préparés à l’intervention.

Et au bloc ? Vous agissez ?

Seulement lorsqu’il manque des infirmières ou s’il y a 2 salles en simultané, j’aide le chirurgien d’un point de vue logistique.

Pour devenir aide-soignante, quelle formation faut-il suivre ?

Il faut un an d’école pour préparer le diplôme. Contrairement à l’infirmière, l’aide soignante ne pratique pas de soins, de piqûres, … Une aide soignante ne s’occupe que des soins de confort.

À quoi ressemble votre quotidien ?

Au CELTO, 70% des patients dorment ici après leur opération.

Les patients arrivent à 7H30 du matin. Ma première mission de la journée est de me présenter, de les accueillir, de les rassurer et de leur expliquer la façon dont les choses vont se passer.

Même si les opérations sont voulues, l’anesthésie générale les effraie souvent.

Il y’a un ordre de passage des patients et nous procédons de la même manière pour tous jusqu’à ce qu’ils aillent au bloc.

Après l’opération, je ramène les patients dans leur chambre avec l’infirmière. Nous les réinstallons et je procède aux soins de confort et à quelques vérifications (tension, rythme cardiaque, oxygène…). Avec l’anesthésie, les patients ont très froid et mettent une petite heure pour se réveiller.

La résistance à la douleur n’étant pas la même selon les patients, le reste de ma journée dépend donc un peu de cela.
Une heure après être revenus du bloc, il y’a une première levée pour se voir dans le miroir. Nous les accompagnons pour prévenir tout risque de chute.

Les journées ne se ressemblent-elles ?

Les patients sont différents, les soins sont différents, les populations sont différentes. Je pensais qu’une clinique esthétique privée était réservée à une certaine élite alors qu’il n’en est rien. La semaine dernière, par exemple, un homme est venu se faire faire un lift abdominal après avoir économisé pendant 8 ans…

D’ailleurs, avez-vous beaucoup d’hommes parmi les patients ?

Non, il y a beaucoup plus de femmes. Mais effectivement, depuis quelques années, il y’a de plus en plus d’hommes, notamment pour les greffes de cheveux. L’opération dure 4H et commence à être très répandue. Aujourd’hui, les résultats sont vraiment bons. Il y’a aussi la PRP : des injections de plasma au niveau de la zone clairsemée.

La deuxième opération la plus répandue pour les hommes est l’agrandissement du pénis. Contrairement à ce que l’on pense, c’est une opération qui fonctionne bien et qui est assez répandue.

Enfin, les hommes viennent de plus en plus nous voir pour des liposucions.

Vous préférez être aide-soignante au CELTO ou dans une clinique « normale » ?

 J’aime être ici car l’ambiance est intimiste, que les médecins sont très sympas et que tout le monde s’entend bien.

La taille de la clinique fait que notre autonomie est bien plus grande et que notre zone de compétences est assez élargie, surtout au niveau du management. Je gère mon unité et les médecins me font confiance.

Mon but est de faire en sorte que nos patients reviennent et/ou recommandent nos soins à leurs proches, pour que le bouche à oreille positif fonctionne.

Cela fait parti de mon travail en amont.

C’est l’avantage d’une petite structure.

Il y’a aussi le fait d’être confronté à des opérations « de confort » et non des pathologies graves. J’ai travaillé dans un service de soins palliatifs, c’était passionnant également mais de temps en temps l’ambiance est évidemment lourde.

 

Le Centre Esthétique Lyon Tête d’Or remercie ses aides-soignantes et tout son personnel pour leur dévouement au quotidien !